Francois Piquet, art contemporain, Guadeloupe

     
  ArtWork  
     
  Réparations  
     
  Utopie de la libération  
     
  Jean de Souche  
     
  Les Archipels du moi  
     
  Equipaje compartido  
     
  NOU  
     
  LE FER & LA PEAU  
     
  Mounpapyé  
     
  Darboussier  
     
     
     
  Résidences  
     
  Expositions  
     
  Bio  
     
     
     
  Autres projets  
     
  Art & espace public  
     
  Scolaires et Ateliers  
     
  Milieu hospitalier  
     
  Autres formes  
     
     
     
     
   
     
  www.francoispiquet.com  
     
   
       
      Aluminium : Air, lumière et traits
       
      Poto mitan
Le Fils
Aw ka lité
       
     
   
Poto Mitan

Fer à béton soudé, aluminium brossé, boulons.
Environ 200 x 160 x 80 cm
François Piquet, 2009.

 
Provenance des matériels employés :
Longitude : 61° 35' 00'' O Latitude : 16° 14' 16'' N
 

Ma 1ère commande de sculpture dans l'espace public, accrochée à un poteau dans la rue (initialement prévue pour tenir un drapeau), pour Jo Boutique à Ste-Anne . Merci Jo !

Une gogo-danseuse sur une barre géante.

 
 
       
 
       
 
       
   
 
       
       
       
     
   
Le Fils

Fer à béton soudé, aluminium brossé, bois brûlé.
Etude 71 x 71 x 26 cm, environ 2 kg, sur pied (traverse de rail, chutes de bois).
François Piquet, 2008.

 
Provenance des matériels employés :
Longitude : 61° 35' 00'' O Latitude : 16° 14' 16'' N
Longitude : 61° 31' 00'' O Latitude : 16° 25' 00'' N
 

Etude pour une sculpture monumentale démontable.

Le Fils, suspendu les bras en croix dans l'échafaudage d'un colosse recouvert de lumière, écartelé par le poids des morceaux de cette armure hypertrophiée qu'il retient de se disloquer ou de se refermer sur lui, comme un four solaire bodybuildé qui l'a déja calciné, un exo-squelette des apparences.

   
   
       
   
       
 
 
     
 
   
     
   
Aw ka lité

Aluminium plié, lampe.
Environ 220 x 130 x 100 cm
François Piquet, 2007.

 
Provenance des matériels employés :
Longitude : 61° 35' 00'' O Latitude : 16° 14' 16'' N
 

Le logo de Collactif en plaques d'aluminium pliées, avec une source lumineuse dans le pinceau.

Réalisée pour le stand de Collactif au Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre 2007, sur la place de la Victoire (dernière session du Collactif, pour cause de manque de participation collective...), c'est une enseigne extérieure pour les expositions.

"L'art en lutte". Un petit parfum de constructivisme soviétique ?

Voir aussi le Collactif, et "An ba bwa la"

 
 
       
   
       
 
 
 
       
      Les plaques d'aluminium sont des plaques Offset d'imprimerie usagées, résidus de l'unique journal quotidien de la Guadeloupe, propriété du groupe Hersant (!) : matériau très "occidental", elles sont lourdes de sens et de contradictions à mes yeux, supports d'aveuglement et de lumières (des miroirs en plein soleils), technologiques, fragiles, pliables mais pas maléables, imputrescibles, mais dont la surface lisse si fascinante peut vieillir très vilainement.

Elles permettent la réalisation de grandes sculptures aptes au plein-air et même à l'aérien, ne nécessitant pas une lourde mise en oeuvre du fait de la légèreté de l'ensemble.

Elles ne sont que des enveloppes lumineuses qui taillent l'air, des miroirs et des traits.
       
   
   
       
       


François Piquet, 25 chemin de la roche, Dubedou, 97118 Saint-François, Guadeloupe - (33)(0)590 47 08 94 - (33)(0)690 36 86 24
contact@francoispiquet.com